MARSEILLE MON CLAN

Viens ! Marseille c’est Naples et Rio à la fois ! Tu sors de la gare et tu sens l’été qui te frôle. Ça pulse, ça vit, ça respire !

Envoyer à un ami

PLANTER LE DECOR

Serviette à l’épaule pour descendre sur les rochers, un frigolo à la main, tous les minots que tu croises ont leurs classiques de saison. Tu cherches le poisson frais. Tu l’auras. Tu veux de l’apéro les pieds dans l’eau et une pizza historique, les voilà. Et puis quoi encore ? Un pique-nique au bord de la mer, de l’ail, une fête sur un roof top, du shopping racé et regarder la mer… Marseille c’est trop bon. Il te faut les clés, sinon tu passes à côté.

NOS BONNES ADRESSES

La Caravelle

Bonne mère, ce bistrot typique du vieux port est à la fois le plus vieux et le plus moderne spot de la ville.

Monter les quelques marches avant de débouler sur le palier –lobby de l’hôtel tanké au-dessus et entrer dans la salle de ce lieu délicieusement suranné. C’est l’endroit où il faut donner ses dates et de temps à autre écouter un bon jazz.

Le mieux est de catcher une des six tables sur la terrasses pour mater, à l’heure où le soleil s’en va, les cagoles et les bateaux qui s’affolent sur le bassin du port et la silhouette crâneuse de Notre dame de la Garde. Incontournable qu’on vous dit !

34 quai du port
lacaravelle-marseille.com


Sushiqui

Christian qui n’a peur de rien. Techniques japonaises au bout du couteau, dans son estanco perdu dans la ville, il sert des assiettes à couper le souffle. Son poisson, il va le chercher tous les matins du Vieux Port jusqu’à Carro (sur la Côte Bleue).

Et sur fond de vinyles, il sert à son rythme ce qu’il veut.
Une soupe d’esquinade (crabe) et artichaut dans laquelle on découvre au bout de la cuillère son corail, puis une pélamide crue, burrata, cresson et œufs de poissons volants, un filet de merlan roulé dans une algue kombu au beurre miso et champignons shitakés, éclats de noix torréfiée, pulpe et jus de citron vert, le tout cuit vapeur.
Quelques boules de riz vinaigré et un sorbet yuzu
sur un bon gros hip hop. Génial.

Environ 40€ par personne. Du mardi au samedi de 20h à 21h30 sur réservation uniquement.
31 rue Goudard
€€

C2

Le dernier hôtel en vue de la ville est signé par un couple d’architectes devenu hôteliers, Claire Fatosme et Christian Lefevre (comprenez C2). Amoureux de lignes pures de blanc et de design du 20e d’Arne Jacobsen aux Frères Campana, ils font revivre cette maison de famille du 19ème à quelques pas du vieux port.

Du marbre partout, une rampe en bronze, le parquet qui grince tout est d'époque. Et l’art, en véritable fil rouge : chaque mois des expos de peinture, de photos, des performances sons & lumières. En prime un spa, un patio creusé, un jardin vertical et une plage privée sur l’île Degaby, ça, crois-moi, tu t’en souviendras…

48 rue de Brignoles
c2-hotel.com
€€€

Villa Marie Jeanne

A sept stations de métro du Vieux Port, dans la bastide familiale du XVIIIe siècle, Valeilles de Montmirail ne cuisine que le poisson à sa table d’hôtes.

Et sur fond de vinyles, il sert à son rythme ce qu’il veut.
Murène grillée au feu de bois, poulpe dans la bouteille, éclade de moules, soupe de poissons, maquereaux véritables servis crus sur des artichauts poivrades, bouillabaisse sur commande et seulement quand le temps le permet, parce qu’ici la cuisine ne se fait que si les pêcheurs sortent en mer.
Lieu exceptionnel et cuisinier inoubliable. On peut même y dormir puisque la famille propose quelques chambres d’hôtes. Menu unique à partir de 30€. Sur réservation 24h à l’avance uniquement.

4 rue Chicot
villa-marie-jeanne.com
€€

Jogging

Fiers d’être marseillais, certains prennent la ville les yeux dans les yeux et lui font un guerilla store. Et tout à coup, Marseille c’est Berlin, Marseille c’est Helsinki. La gouaille du photographe Olivier Amsellem est là pour le dire ! Son œil, sa passion du design et de la pièce unique, mêlée au talent de Charlotte Brunet et à celui de Véronique Louaty alias Bepi Valerio, directrice artistique et auteur ici de la sélection de vêtements et accessoires en série limitée…

C’est ainsi que Jogging est né. Dans une ancienne boucherie de la rue Paradis qui garde encore ses crochets, son carrelage et son enseigne. Comme une boutique clandé. Un guérilla store. Et surtout pas un concept store. Ici tout est racé. Un choix à chaque centimètre carré. Du design, de la mode, une âme, de la vie.

103 rue Paradis
joggingjogging.com
€€

Et pour bien préparer votre valise et votre voyage…

Vous avez aimé nos conseils ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour en avoir d'autres !