MARGATE, LA BELLE ANGLAISE

À la descente du train de Margate, la plage, les bikinis et les mini jupes sont de sortie, le thermomètre qui n'affiche que 12 degrés, bienvenue sur la côte anglaise.

Envoyer à un ami

PLANTER LE DECOR

Les odeurs de fish and chips se mêlent à l'odeur iodée de la mer mais disparaissent dès que l'on se plonge dans les ruelles entremêlées de la vieille ville. On flambe en Nissan Figaro rutilante dans toute la ville, on matte les bâtisses victoriennes avec ou sans briquettes et surtout on se balade en bord de mer, du centre-ville jusqu'à Botany Bay. Le printemps là-bas c'est un plongeon en eau glaçée, des huitres sur les marches du port et une virée entre shopping vintage et musées.

NOS BONNES ADRESSES

The Grain Grocer

Épicerie et coffee shop pour cette sympathique entraille du bobo-isme « margetois » baignée d'une lumière douce du sol au plafond. Deux jeunes filles aux pommettes rosées portant une mini jupe, United Kingdom oblige, s’affolent partout dans la boutique à la recherche des précieux ingrédients pour concocter le lunch ou le smootie parfait. Les profs de lettres viennent lézarder et bouquiner avec une inévitable cup of tea ou un granola bio.

95-97 Northdown Road
€€

Roost

Spot parfait pour dîner avec une vue éblouissante, Roost est tanké au bord de l'ancien lido qui n'a gardé que son phare emblématique dominant la mer. L'espace de murs en pierres et sol en béton a gardé son aspect brut où, à peine passé le pas de la porte, vos papilles sont titillées par un sublime parfum de poulet rôti. Ici, tables d'hôtes obligent, on partage et on choisit son morceau, quart, demi ou carrément bête entière pour les plus carnivores. Le mélange aux autochtones se fait très naturellement surtout le soir où les familles du coin viennent s’encanailler. À ne manquer sous aucun prétexte.

19 Cliff Terrace
Shell Grotto

On n'avait jamais vu ça nulle part et ça nous a scotché. Dans l'arrière boutique de coquillages en retrait du centre ville et du bord de mer, on découvre un passage souterrain rempli du sol au plafond de coquillages. Tous bien rangés, à la manière des militaires, formant une grotte. Tel une mosaïque de 4,6 millions de petits coquillages, restés là depuis 1835, restés intacts, la lumière pénètre par des puits de lumière naturelle. L'expérience est surprenante et vaut le détour, surtout pour une visite en famille.

Grotto hill
€€

The Reading Rooms

La mignonnette petite maison victorienne se transforme en temple de la perfection dès que l’on ouvre la petite porte. Louise et Liam ont ce je-ne-sais-quoi qu’on adore chez les Anglais, un style, une classe et des tonnes d’histoires à raconter. D’une main de maître, Liam, qui a grandi à Florence, a décoré ce B&B avec ses murs dépouillés, son vieux plancher qui grince. À chaque étage une seule chambre, grand luxe ! Top floor sous les combles baignées de lumière et vue inoubliable sur la ville, ses toits et le square Hawley. On se prend pour Cléopâtre dans la salle de bains XXL où l’on s’imprègne obligatoirement d’huile de rose avec en prime une super acoustique. Petit déjeuner en chambre, so chic, tout ici est perfectly nice.

31 Hawley Square
€€€
Lifeboat

Les soirs d'été, la terrasse de ce pub very british est bondée, pour le spot le plus hype et authentique du coin. Tout le monde y vient aussi pour écouter, une bière à la main, des live de jazz incontournables. Le lieu, resté dans son jus, garde un charme historique avec ses marines suspendues aux murs, ses bières artisanales et ses initiés, scotchés au bar qui racontent avec un accent bien de là-bas, les anecdotes locales. Chacune des bières est renommée en Elvis Juice ou autre Hammer, pour terminer avec la Deadpony. Drôle. God save the Queen !

1 Market street

Et pour bien préparer votre valise et votre voyage…

Vous avez aimé nos conseils ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour en avoir d'autres !