7 IDÉES CONCRÈTES POUR VOYAGER PLUS RESPONSABLE

“Si vous pensez que vous êtes trop petit pour changer quoi que ce soit, essayez donc de dormir avec un moustique dans votre chambre”. Dalai Lama

Envoyer à un ami
Voyager plus responsable, voyager vert, voyager en mode zéro déchet… Autant de termes qui peuvent parfois effrayer et éloigner les voyageurs de cette démarche positive. Pourtant, cette envie discrète de participer à un changement écologique, à leur échelle, est bel et bien présente. Une étude menée en 2019 par le site de réservation d'hébergements en ligne booking.com, montre que 79% des voyageurs internationaux ont l’intention de séjourner au moins une fois dans un hébergement dit écologique, et ce pourcentage ne cesse d’augmenter.

Alors comment s’impliquer à sa façon et faire progresser les choses, sans pour autant bouleverser ses habitudes de vacances, parfois attendues toute une année ? Que ce soit par des choix éclairés ou des petites actions presque anodines, voilà 7 idées concrètes pour voyager plus responsable !
Privilégier un hébergement à la démarche éco-responsable

Chaque année, de plus en plus d’établissements d’hébergements touristiques, comme les hôtels, les campings, les chambres d’hôtes, souhaitent montrer “patte verte” et obtiennent des labels verts garantissant leur démarche écologique. Le label international Clef Verte, la certification Green Globe Certified, le label Écogîte, l’Écolabel européen, tous certifient, a minima, la gestion de l’eau et des déchets. Néanmoins, ce principe d’hébergement écologique fonctionne à double sens, car le voyageur a aussi une part de responsabilité. En conservant ses serviettes de toilettes plus d’un jour, en éteignant la climatisation et les lumières lorsqu’il est absent ou encore, et en demandant au personnel de nettoyer notre chambre un jour sur deux, il contribue à cet écosystème touristique.

Manger local pendant toute la durée des vacances

C’est certainement l’une des idées qui réunit le plus d’avantages ! Manger local, c’est avant tout l’opportunité de savourer des produits frais au goût incomparable et souvent bon marché, tout en soutenant une économie locale et un savoir-faire précieux. La préservation de l’environnement n’est pas en reste puisque manger local contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre dues aux transports. Vous mangez peu ou pas de poissons et crustacés chez vous en raison du prix, ou tout simplement parce que l’odeur embaume toute la pièce pendant plusieurs jours ? Il est donc temps de profiter de la pêche du jour en dégustant une dorade grise, un calamar ou un crabe royal. Si vous êtes plus sucré, ouvrez les yeux, il y aura forcément un glacier artisanal qui vous attend au coin d’une rue !


Voyager léger, avec des bagages responsables

Connaissez-vous la loi de l’occupation de l’espace, mieux connue sous la loi de Douglas ? C’est le principe que la majorité des vacanciers applique avant leur départ : plus on a de place, plus on entasse ! Pourtant, c’est en emportant seulement l’essentiel et en optant pour une valise minimaliste que l’on réduit considérablement le poids de son bagage et par la même occasion, les émissions de CO2 liées au transport. Embarquez des sacs en toile, les fameux tote bag, pour les courses et le linge sale, ainsi qu’une gourde réutilisable qui passe même les douanes aériennes ! Et pour aller plus loin dans notre démarche responsable, on peut se tourner vers des bagages sécurisés et de qualité, ultra-légers, voire en tissu 100% recyclé de chez DELSEY PARIS !

Besoin d’un coup de pouce pour savoir comment bien préparer sa valise pour un voyage ?




Expérimenter les cosmétiques solides et la crème solaire clean

Un pain de savon, un déodorant solide, une brosse à dents en bambou accompagnée de son dentifrice en poudre, sans oublier une crème solaire qui protège aussi bien la peau que les océans… Voilà un petit défi que l’on a envie de relever ! Les cosmétiques maison sont accessibles et ont une durée de vie étonnamment longue. Sans additifs, ni produits chimiques, ils ont aussi l’avantage d’éviter l’emballage inutile et de ne pas couler partout dans les bagages ! En ce qui concerne la crème solaire à la composition clean, DELSEY PARIS a récemment découvert et soutenu le lancement de la marque Aùn Paris, fabriquée avec des ingrédients 100% naturels et des filtres UV organiques sains. Notée 100/100 sur Yuka, la crème Aùn est water-resistant et s’utilise dès 3 ans.


Se libérer des déchets numériques

On n’y pense pas la plupart du temps, pourtant ces déchets invisibles sont responsables de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon l’Agence de la transition écologique. Si le chargeur de téléphone solaire peut répondre aux exigences de certains, d’autres petites actions peuvent aussi considérablement réduire notre empreinte carbone numérique. Activer le mode économie d’énergie, désactiver le GPS, le Wifi, le Bluetooth, éteindre son téléphone de temps en temps ou le mettre en mode avion, débrancher le chargeur pour ne pas qu’il charge à vide, ou encore se désinscrire des newsletters inutiles, sont autant de comportements essentiels à adopter pour limiter les consommations d’énergie et réduire durablement la consommation du trafic numérique.


Rapporter des souvenirs écolo de vos voyages

C’est pour beaucoup un moyen de prolonger ses vacances, et de matérialiser le bonheur vécu. C’est aussi et surtout l’achat indispensable et souvent de dernière minute qu’on expédie (trop) vite. Pourtant, à notre échelle, on pourrait contribuer à préserver la planète, tout en faisant fonctionner l’économie locale. Exit le magnet glissé dans un sachet plastique, la boule à neige kitsch ou le porte-clefs qui risque de rejoindre tous les autres à la poubelle quelques jours après le retour de vacances. Visez plutôt les produits locaux et artisanaux, en rapportant de l’huile d’olive, du café en grains, des friandises, ou en soutenant les petits créateurs locaux. Vous pouvez aussi faire le choix de favoriser l’expérience, en vous offrant un cours de cuisine locale, un saut à l’élastique ou un massage du dos pour clore vos vacances en beauté !
Pratiquer des activités responsables et éthiques

Les cirques animaliers, la corrida, les balades à dos d’éléphant ou de dromadaire, sont souvent des activités plaisantes au premier abord, auxquelles on se prête volontiers avec notre famille ou nos amis, sans vraiment connaître la face cachée de l’iceberg et savoir tout ce que cela implique pour l’animal. De nos jours, force est de constater que le tourisme ou la découverte d’une culture peuvent malheureusement encore justifier la cruauté envers les animaux. Si l’envie est à une activité en pleine nature, le paddle en pleine mer, le kayak en rivière, ou encore les randonnées pédestres ou à vélo pourront la satisfaire, tout en donnant l’occasion, peut-être, de rencontrer toutes sortes d’animaux dans leur environnement naturel !